Le Pot au Feu du Dr Omega 3


Faire dorer dans une cocotte en fonte, avec un fond d'huile d'olive-colza, 1 kg de viande de bœuf bio pour pot au feu, avec un oignon émincé et 3 gousses d'ail. Saler et poivrer puis ajouter un oignon entier piqué de 5 clous de girofle.

Verser 3 litres d'eau dans la cocotte, ajouter un bouquet garni et une petite poignée de sel de Guérande.

Laisser cuire à feu doux pendant 3 heures.

A environ 2h30 de cuisson, filtrer le bouillon puis remettre en cuisson douce avec 5 carottes, 3 poireaux, 2 ou 3 navets.

Je ne suis pas très loin de la Savoie, donc je rajoute 2 diots pour un Pot au Feu aux couleurs locales.

Ce plat mijoté gagnera en saveur si on le fait réchauffer et les restes de viande pourront être utilisés pour un hachis parmentier.

Six pommes de terre et 2 petits bouquets de brocolis seront cuits à part, à la vapeur douce et servis avec ce plat traditionnel.

Tous les légumes choisis seront de préférence biologiques.

"Emblématique de la cuisine française, le pot-au-feu, plat convivial par excellence vanté par Mirabeau qui voyait en lui la « base du peuple », nourrit autant l'imagination que les appétits. Il a le mérite de fournir autant le potage (bouillon) que la viande et les légumes. A la maison ou au bistrot, il représente un repas à lui tout seul. Carottes, navets, poireaux, oignons, céleri, sont les légumes du pot-au-feu traditionnel, mais sous l'effet de l'humeur du cuisinier, et de certaines traditions régionales, d'autres sont mis à contribution, comme les pois chiches et les fèves rouges au Pays basque. Idem pour le choix des viandes. Si l'on trouve toujours dans le plat un mélange de viandes de bœuf grasses et maigres, certains y ajoutent du jarret de veau, parfois de la langue de veau, ou privilégient le porc, et le canard, (comme dans le Sud-Ouest)."

Les Echos, 25 novembre 2007.





© 2023 by John Roberts. Proudly created with Wix.com

Follow me on social netwroks